L’effet aquatique

leffetaquatique

 

EAUX VIVES

Samir a flashé sur une maître-nageuse de Montreuil mais les débuts sont difficiles, pourtant l’eau chloré les réunira petit à petit, jusqu’à la communion dans l’eau douce finale. Ce qui séduit, c’est l’innocence avec laquelle Solveig Anspach raconte cette histoire à la fois banale et extraordinaire. On se laisse séduire par ses contingences et la fraîcheur des personnages, touchants dans leurs imperfections inventives. Un film qui donne envie d’aller à la piscine pour tomber amoureux, de rester coincé dans la cabine de la piscine municipale de Montreuil la nuit et devoir sortir en passant par-dessus la cloison, et enfin pour se retrouver à un colloque sur l’hygiène en piscine en Islande et se faire passer pour l’ambassadeur israélien. Bref, pour vivre pleinement parce que, comme pour apprendre à nager, « il n’est jamais trop tard », nous dit Agathe!

Publicités

Une réflexion au sujet de « L’effet aquatique »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s