Zero Dark Thirty

Une longue et patiente traque dans le noir reconstituée à partir de l’organisation du raid mené pour la capture d’Oussama Benladen suite à l’attentat du 11 septembre 2011.

Voici ce que nous propose Kathryn Bigelow comme programme, pendant 2h30, pas moins! On suit une piste aux côté de Jessica Chastain, la piste de sa vie. Celle-ci qui n’a plus grand-chose à nous prouver depuis The Tree of life (Terrence Malik) et Take Shelter (Jeff Nichols) explose de grâce, de charisme et de talent ; elle tient ce film risqué et complexe à elle seule de façon magistrale.

La forme adoptée est assez classique pour le genre thriller/policier ; on remonte le temps au travers d’un certain nombre d’évènements pour finir par le grand raid qui est censé être l’attracteur vers quoi tout converge. Le choix du film (qu’on ne peut que juger pertinent) est de ne pas en faire trop dans les effets de « grand spectacle » que l’on pouvait redouter) ce qui aurait pu aisément faire tomber cet audacieux scénario dans une forme d’indécence. Mais ici loin s’en faut et c’est tout en finesse, la réalisatrice tient son difficile pari cinématographique avec brio et réalise un film d’un genre exceptionnel.

On excusera ainsi les quelques longueurs des scènes de planification par la qualité du jeu d’acteur et des dialogues. De par leur nécessité également. Ici on reconstitue ni plus ni moins que le raid pour la capture d’Oussama Ben Laden. The raid. Ce n’est quand même pas rien. Ici, il n’y a pas non plus de soif de vengeance cruelle, procédé émotionnel et scénariste pauvre et simpliste qui hante trop de production américaine et relègue toujours les victimes au rang d’accessoire pour rendre possible cette vendetta acharnée contre le coupable désigné. Or, ce à quoi nous avons à faire, c’est bien le destin d’une femme qui ne peut concevoir sa vie autrement que comme principale investigatrice cette chasse à l’homme qui en a volé des milliers. En effet pour que la sienne prenne un sens, il lui faut coûte que coûte marcher sur les traces de cet individu terrible. Impossible de ne pas être impressionné par la justesse et la subtilité de l’interprétation de Jessica Chastain pour un rôle avec un psychisme complexe mais qui doit rester décryptable pour le spectateur.

Le rythme fonctionne parfaitement et rappelle presque Inception de Christopher Nolan par son utilisation du temps : les trois dernier quart d’heure sont consacrés au Raid, le début du film donne le ton de la traque tandis qu’une bonne heure et quart est consacrée à la préparation du raid ponctuée de quelques dangers mortels. Pourtant, vous l’aurez compris à ce stade : Zero Dark Thirty n’a rien d’un Blockbuster. C’est un film fort et étrange, entre le docufiction reconstituant un fait historique et le portrait intimiste.

Une femme en traqueuse aux manœuvres du raid rajoute quelque chose à cette histoire, c’est certain. Peut-être une réflexion contemporaine sur la place de la femme dans les hautes fonctions gouvernementales, en tout cas nul ne pourrait remettre en question la place de cette femme-là qui est à la seule place où elle doit être à tel point qu’elle n’a besoin de se justifier devant personne. Juste atteindre son but. Ainsi elle incarne un personnage féministe, mais il n’est jamais perçu comme tel tant l’on s’attache à sa quête personnelle duquel rien ne peut la détourner :traquant la piste sans relâche ; « seule contre tous » comme cela est réitéré à plusieurs reprises.

Epilogue

« Vous devez être sacrément importante » lui dit le pilote lorsqu’elle monte seule à bord de son jet privé. Elle pleure. On ressent du soulagement, la tension d’une traque sans relâche qui s’évapore, mais aussi une réelle tristesse. Celle du but atteint dont on sait que celui-ci ne la comblera justement jamais. Mission réussie et cible atteinte (pleure-t’elle aussi cette cible?) mais rédemption échouée ; car que le terroriste mort ou vif, le monde s’est abîmé. La mort du responsable n’efface rien et ce qui suit sera toujours à reconstruire et forcément dans la douleur qui est le lot que sème tout acte de terrorisme.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s