The dark knight rise

« Tout va s’embraser »

Comme nous l’avait annoncé le Joker dans le précédent film, Gotham city est en effet plus menacée que jamais, et elle n’est pas la seule…

Le dernier volet de la trilogie de Christopher Nolan est donc sorti ce mercredi : évènement mondial qui malheureusement n’aura pas évité une quinzaine de morts et une cinquantaine de blessés par un fanatique aux cheveux teints en rouge (la tuerie d’Aurora). Le film n’a pourtant pas besoin d’une telle tragédie pour être un véritable phénomène médiatique et sans doute le long métrage le plus attendu de l’année 2012.

C’est un splendide film d’action tout à fait jouissif et dans la lignée d’Inception que l’on nous offre ici et Batman ne semble être qu’un pretexte pour ce grand plaisir estival qui nous ramène deux ans en arrière par sa ressemblance frappante avec Inception (même musique imposante et casting quasiment identique).

Anne Hathaway est sexy à tomber par terre en catwoman, Joseph Gordon-Levitt en officier de police courageux et droit qui laisse apparaître un futur Robin haut en couleur est loin d’être en reste et séduit à chaque minute, Christian Bale incarne un Wayne sincère et émouvant, Tom Hardy un méchant très costaud et cruel fort convaincant et enfin Marion Cotillard une fidèle traîtresse. Notons au passage que jamais un film de Nolan n’a été si féminin.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Cependant le plaisir de ce blockbuster ne se résume pas à son joli casting ; il est en effet doté d’une belle narration et d’une puissance certaine, certe servie avantageusement par le renfort musical stimulant de Hans Zimmer comme dans toutes les créations de Nolan mais qui tient aussi à la manière de filmer de ce dernier, on saluera notamment la scène magnifique du gouffre-prison vraiment épique et mémorable et de la première rixe quasiment terrifiante par sa violence entre Batman et Bane.

Au final, ce dernier volet de la trilogie tant attendu tient ses promesses et constitue un joli bouquet final explosif et sensuel comme jamais, on savoure en bonus à volonté la chute de reins de Anne Hathaway qui est plutôt surprenante (et en bien) dans ce rôle de catwoman tellement sexy.

Un film de pur plaisir donc, sans longueur et d’une belle efficacité corrosive.

« A cette heure-ci
Batman est à gotham city
Demain batman sera loin
d’ici
Demain batman quittera gotham city
Dans sa batmobile
En attendant
aujourd’hui
Il fait très chaud
Sous la lumière du batlogo
Qui illumine
la nuit
De la ville de gotham city »

Christophe Fiat, poète, performer, philosophe et visionnaire pour le coup.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s